Domotiser son éclairage : cas du bouton simple avec neutre

Avant de commencer

Vous devez faire quelques vérifications sur votre installation.

Il est nécessaire d'avoir des pots de 50mm derrière vos interrupteurs afin de pouvoir y intégrer les micro-modules Z-Wave. 

De plus, il est vivement conseillé d'utiliser des interrupteurs poussoirs (monostables) à la place de vos traditionnels interrupteurs bistables lors du montage. Il n'est pas impossible de domotiser votre installation électrique avec des interrupteurs bistables, en revanche ceux-ci ne vous permettent pas de faire varier votre lumière (si l'option est souhaitée) ou posent des problèmes d'ergonomie à l'utilisation.

Une fois ces petites modifications apportées, vous êtes prêt à domotiser votre éclairage. Voici les différents montages selon la configuration de votre installation.

 

Risque d’électrocution !
Il est fortement recommandé de faire appel à un électricien qualifié.Coupez et sécurisez le disjoncteur de votre installation électrique et vérifiez l’absence de tension à l’aide d’un testeur avant toute opération sur le câblage.

   

Dans le cas où la puissance nécessaire au fonctionnement du circuit d'éclairage est supérieure à 2500W, vous devez utiliser un relais de puissance entre le module Fibaro FGS-212 et le circuit d'éclairage.  

Situation initiale 

Domotiser son éclairage avec présence du neutre et avec un bouton à la phase situation initiale
Situation initiale  

Mise en place de votre installation

Afin de domotiser la commande de votre circuit d'éclairage, il suffit d'ajouter un micro-module comme le Fibaro FGD-212 (ou un Fibaro FGS-212 / Fibaro FGS-213 (avec mesure de consommation) si vous ne souhaitez pas de variation de l'éclairage comme dans ce schéma). 

Inclusion du micro-module sur la box domotique

Nous vous conseillons d'inclure le micromodule avant d'effectuer le câblage, afin de pouvoir effectuer la manipulation au plus près de la box (suivez ce tutoriel si vous ne savez pas comment faire). 

Câblage

Dans le schéma ci-dessous, avec un variateur Fibaro FGD-211 / Fibaro FGD-212, nous allons :

  • Connecter la phase venant du tableau de répartition, initialement branchée en amont du bouton, sur la borne d'alimentation du module, identifiée par le "L".
  • Connecter le neutre venant du tableau de répartition sur la borne identifiée par le "N", celui-ci peut trés bien être repris sur le circuit d'éclairage afin de faciliter le passage des câbles.
  • Connecter la phase alimentant le circuit d'éclairage, initialement branchée en aval du bouton, sur la bornes de sortie identifiée par le "O".
  • Connecter le bouton aux bornes "Sx" et "S1" afin de permettre l'allumage du circuit d'éclairage avec le bouton.

Sachez qu'il vous est toujours possible de brancher plusieurs boutons en parallèle sur une entrée. Ils effectueront tous la même action sur la même sortie.

Attention, le fait que l'on utilise un variateur nécessite une vérification du type d'ampoule utilisé, il est nécessaire de verifier si elles sont compatibles avec les variateurs (ou dimmable).
De plus, la forte consommation à l'allumage des tubes néon les rend incompatibles avec les variateurs.
Dans le cas d'éclairage de forte puissance ou d'utilisation sur des tubes néon, nous vous conseillons d'utiliser un switch comme le Fibaro FGS-212 / FGS-222 (voir schéma). Attention, dans ce cas, vous aurez besoin d'un neutre.

 

 

Domotiser son éclairage avec un fibaro FGD-212 dans le cas de la présence du neutre au bouton avec un bouton
Fibaro FGD-212 câblé avec neutre

Pour une meilleure gestion de la variation, nous recommandons l'utilisation du double bouton monostable Céliane de Legrand

Celui-ci permet via ses deux boutons haute et bas : 
  • Appui court sur le bouton haut : Allume l'éclairage (au dernier niveau utilisé)
  • Appui long sur le bouton haut : Augmente la luminosité jusqu'au relâchement du bouton
  • Double appui rapide sur le bouton haut : Eclairage à 100%
  • Appui court sur le bouton bas : Arrête l'éclairage
  • Appui long sur le bouton bas : Diminue la luminosité jusqu'au relâchement du bouton
Vous pouvez parfaitement relier plusieurs boutons double poussoir Céliane à un même module FGD-212. Cela nécessite simplement de relier 3 fils entre chaque interrupteur en repiquant la phase et les sorties "haut" et "bas", de les relier sur les connecteurs correspondant sur le bouton suivant et ainsi de suite. Le double bouton monostable céliane est équipé de doubles connecteurs justement prévus pour cet usage.

 

Cas des circuits de forte puissance ou d'utilisation de tubes "Neon". 

Dans le schéma ci-dessous, avec un switch Fibaro FGS-212ou un FGS-213 (ajoute la mesure de consommation), nous allons :

  • Alimenter le module (sur "L") et l'entrée du contact (sur "I") en connectant deux fils repris sur la phase venant du tableau de répatition, déjà présente en amont du bouton.
  • Connecter le neutre venant du tableau de répartition sur la borne identifiée par le "N".
  • Connecter la phase alimentant le circuit d'éclairage, initialement branchée en aval du bouton, sur la borne de sortie identifiée par le "O".
  • Connecter l'aval du bouton, maintenant libre, sur la borne "S1" afin de permettre l'allumage du circuit d'éclairage avec le bouton.

Sachez qu'il vous est toujours possible de brancher plusieurs boutons en parallèle sur une entrée. Ils effectueront tous la même action sur la même sortie.

 

Domotiser son éclairage avec un fibaro FGS-212 dans le cas de la présence du neutre au niveau du bouton
Avec un Fibaro FGS-212 ou FGS-213

 


Mis à jour le : 07/12/2016 à 17:50 Auteur : Romain Prunier, technicien domotique-store.fr



Les nouvelles questions sont affichées en même temps que la réponse du technicien. Nous répondons généralement en moins d'une journée ouvrée, néanmoins, certaines questions peuvent nécessiter des tests ou recherches complémentaires et augmenter ce délai. Nous nous réservons le droit de ne pas publier ni répondre aux questions de service après-vente concernant un produit n'ayant pas été acheté sur notre boutique.