Cas particulier : Domotiser un circuit d'éclairage câblé en "va-et-vient multiple" type "cage d'escalier" (sans télérupteur) avec un Fibaro FGD212

 

Le va-et-vient type "cage d'escalier" est parfois utilisé dans des cas où 3 interrupteurs (voire plus) ont été installés mais que pour une raison ou une autre (époque du câblage par exemple), l'électricien n'a pas pu/souhaité utiliser un télérupteur. Cela reste assez rare car dans ce cas de figure, la plupart des électriciens utilisent un télérupteur. Afin de répondre à quelques clients qui ont rencontré ce cas atypique, nous avons adapté notre tutoriel sur le va-et-vient à ce cas spécifique. Si vous êtes dans le cas d'un va-et-vient classique ou dans celui d'un circuit avec télérupteur/télévariateur, nous vous recommandons la lecture des tutoriels qui leur sont consacrés (cliquez alors sur les liens précédents).

 Schémas du va-et-vient type "cage d'escalier" à 3 interrupteurs inverseurs

 

Avant de commencer

La première difficulté du va-et-vient de type "cage d'escalier" à 3 interrupteurs ou plus est que dans pratiquement 100% des cas, il n'y a pas de neutre derrière les boutons et que ceux-ci sont reliés à la phase.

À notre connaissance et à l'heure actuelle, les seuls micromodules capable de répondre à ces conditions sont les Fibaro "Dimmer" FGD-211 (ancien modèle) et FIBARO  "Dimmer 2" FGD-212 (nouveau modèle avec mesure de consommation, Z-Wave+ et mieux adapté aux lampes LED ou fluocompactes).

 

  • Et si mes ampoules ne sont pas compatibles variateur ?

Tous les micromodules domotiques Z‑Wave pouvant fonctionner sans neutre sont des variateurs.
Heureusement, il est généralement possible de désactiver la fonction variation et donc rendre le variateur utilisable avec des ampoules non dimmables (non compatibles variateur). C'est bien évidement le cas avec le Fibaro Dimmer 2 FGD-212 car celui-ci est capable de détecter le type d'ampoule utilisé et de désactiver automatiquement la variation (même sur Homelive ...).

 

L'utilisation d'un variateur Fibaro FGD-212 ne posera donc aucun problème avec des ampoules non dimmables.

Il faudra tout de même respecter deux conditions :

  • Ne pas mélanger deux technologies d'ampoules sur un même circuit (ex : ne pas mélanger fluocompact et LED).
  • Si vous utilisez des ampoules LED ou fluocompactes : Ajouter un by-pass FGB002 aux bornes d'une des douilles / ampoules du circuit d'éclairage concerné.
    • Un seul by-pass est nécessaire même si vous avez plusieurs ampoules sur un même circuit.
    • Le by-pass permettra un meilleur fonctionnement sans neutre, évitera les scintillements / flashs sur les ampoules LED, évitera que celles-ci restent légèrement allumées lorsque l'éclairage sera en mode éteint et protégera le variateur contre les surtensions ou surintensités à l'allumage ou à l'extinction des ampoules LED et fluocompactes.

 

Pour finir, notez que :

  • Il sera sans doute nécessaire que les pots d'encastrement aient une profondeur minimale de 50mm. En dessous, vous risquez d'avoir du mal à faire rentrer le module et l'interrupteur. Si votre pot n'est pas assez profond et qu'il reste de la place derrière, vous pouvez le remplacer assez facilement (un pot d'encastrement coûte quelques dizaines de centimes d'euros dans les magasins de bricolage).

  

Nous allons commencer par présenter le schéma électrique d'un va-et-vient type "cage d'escalier" à 3 interrupteurs, puis nous expliquerons comment domotiser ce type d'installation en nous basant sur ce que vous rencontrerez dans la pratique.

 

Nous vous recommandons de bien regarder les schémas et de lire attentivement les commentaires des illustrations.

 

Risque d’électrocution !
Il est fortement recommandé de faire appel à un électricien qualifié.
Coupez et sécurisez le disjoncteur de votre installation électrique et vérifiez l’absence de tension à l’aide d’un testeur avant toute opération sur le câblage. 

 

Schéma d'un circuit d'éclairage va-et-vient type "cage d'escalier" à 3 interrupteurs.

 

Va-et-vient type cage d'escalier à 3 interrupteurs

 

Les deux fils qui passent d'interrupteur en interrupteur sont appelés "navette".

Il est fortement probable que l'électricien ait utilisé la même couleur de câble, il faudra donc repérer "qui est qui" à l'aide d'un testeur de phase (il existe des testeurs de phase à quelques euros, souvent sous forme de tournevis avec une ampoule témoin intégrée).

Pour trouver quel est l'interrupteur relié au tableau électrique et quel est celui relié à l'éclairage, il va falloir regarder la couleur des fils. En temps normal, le fil de phase provenant du tableau électrique et allant au premier interrupteur a de grandes chances d'être rouge et celui allant du dernier interrupteur à l'éclairage a de grandes chances d'être orange, violet ou d'une autre couleur "chaude".

Dans le doute, le plus simple est de couper le courant, débrancher les fils de navette dans le premier et dernier pot d'encastrement d'interrupteur et après avoir remis le courant (et en faisant très attention) tester le fil restant avec le testeur de phase. Si le testeur s'allume, il s'agit normalement de la phase provenant du tableau électrique.

Vous pouvez alors couper le disjoncteur, brancher un des deux fils navette sur la phase, remettre le courant et tester les deux fils dans l'autre pot d'interrupteur.

Une fois trouvé lequel des deux fils est celui que vous avez connecté dans le premier pot d'interrupteur, il ne vous reste plus qu'à couper le courant, repérer les deux bouts du fils avec du scotch "chatterton" et répéter l'opération pour le pot suivant.

 

Maintenant que vous avez repéré tous les pots d'interrupteur et les deux fils navette, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses :)

Câblage provisoire et inclusion du Fibaro Dimmer sur la box domotique 

Nous vous conseillons d'inclure le micromodule avant d'effectuer le câblage définitif.

Afin de pouvoir effectuer la manipulation au plus près de la box branchez-le provisoirement en mode phase + neutre via un câble reliés à une prise de courant et sans ampoule puis suivez notre tutoriel sur l'inclusion des modules Fibaro FGD-212.

 

 

 

Lampes incompatibles variateur

 

Non compatible variateur

 

  • Cet icône sur la lampe et/ou son emballage signifie une incompatibilité avec les variateurs.
  • Les lampes halogènes 230V (sans transformateur) sont compatibles avec les variateurs.
  • Pour les lampes fluocompactes, LED, halogènes avec transformateur, cela doit être explicitement indiqué. Dans le doute, vous devez considérer que la lampe n'est pas compatible variateur ("non dimmable").

 

Pas de problème, le Fibaro FGD-212 "Dimmer 2" est capable de détecter le type d'ampoule utilisée lors de son étalonnage automatique et d'appliquer automatiquement les bons réglages.

L'etallonage se lancera automatiquement lorsque vous aurez branchez le circuit d'éclairage. Il peut aussi être effectué à la demande via le paramètre 13 (impossible sur Homelive / Somfy Tahoma) .

 

Si après l'étallonage automatique, les réglages ne vous semblent pas bon, vous pourrez les forcer en changeant les paramètres nécessaires (impossible sur Homelive / Somfy Tahoma) 

 

 

Configuration des paramètres 

Après inclusion, vous pouvez maintenant effectuer certains réglages (sauf sur homelive / Somfy Tahoma) :

  • Si vos ampoules ne sont pas compatibles variateurs et que l'étallonage automatique ne l'a pas bien détecté, il est important de désactiver manuellement la variation en mettant le paramètre 32 à la valeur 1.
  • Comme nous allons utiliser des boutons poussoirs "monostables", si vous aviez préalablement changé les paramètres 20 et 26, vous devrez les remettre à 0 (c'est leur valeur par défaut). 

 

Utilisation du Fibaro FGD-212 avec des boutons poussoirs monostables : 

  • appui court = ON / OFF
  • appui long = variation
  • double appui = 100%  

Câblage définitif du Fibaro Dimmer dans le circuit "va-et-vient" type "cage d'escalier".

Pour domotiser cette installation, nous allons devoir modifier la façon dont les interrupteurs sont câblés et par la même occasion changer le rôle des fils 1 et 2.

Le micro-module Fibaro FGD212 va fonctionner comme un télévariateur / télérupteur.

 

Comme dans l'illustration suivante, nous allons :

  • placer le micro-module au niveau du dernier pot pour qu'il soit relié directement à l'éclairage
  • utiliser le fil navette 2 pour apporter une alimentation "phase" aux boutons et au micro-module.
  • raccorder les sorties des boutons poussoirs et l'entrée S1 du Fibaro FGD-212 à l'aide du fil navette 1.

 

Fibaro FGD-212 en va-et-vient type cage d'escalier à 3 interrupteurs  

Lors de la domotisation d'un circuit va-et-vient commandant un éclairage d'une puissance inférieure à 25W et/ou des lampes n'utilisant pas de filament (fluocompacte, LED), il faut ajouter un "By-pass" Fibaro FGB002 aux bornes d'une des lampes de ce circuit d'éclairage

    

Utilisation d'un deuxième bouton (relié à S2)

Dans le cas de notre va-et-vient type "cage d'escalier", nous n'utilisons pas l'entrée S2, elle est donc disponible pour y relier un ou plusieurs autres boutons poussoirs "monostables" qui pourront :

  • Commander d'autres équipements Z-Wave par ondes radio (éclairage mais aussi ON/OFF ou volet roulant), dans la limite de 16 sur FGD212
  • Déclencher un scénario/règle via une scène envoyée par le Fibaro FGD212 (via simple, double, triple appui, appui long etc.). 
Si la fonction "scène" vous intéresse, elle est expliquée dans ce tutoriel

  

 

 


Mis à jour le : 29/04/2016 à 18:48 Auteur : Adrien, technicien domotique-store.fr



Les nouvelles questions sont affichées en même temps que la réponse du technicien. Nous répondons généralement en moins d'une journée ouvrée, néanmoins, certaines questions peuvent nécessiter des tests ou recherches complémentaires et augmenter ce délai. Nous nous réservons le droit de ne pas publier ni répondre aux questions de service après-vente concernant un produit n'ayant pas été acheté sur notre boutique.