Commander un chauffage central par radiateur à eau à distance avec un smartphone ou avec une enceinte connectéeDomotiser son chauffage central par plancher chauffant hydraulique et chaudière gaz, fuel, PAC, etc.

Dans ce tutoriel, nous allons présenter différentes solutions permettant de domotiser son chauffage central par plancher chauffant hydraulique et donc de pouvoir le commander par smartphone, de chez vous ou à distance ainsi qu'à la voix avec un assistant vocal comme Amazon Alexa, Google Home ou Siri d'Apple (via Homekit)

Dans le cas d'une installation de chauffage mixte avec du plancher chauffant hydraulique (souvent au RDC) et des radiateurs à eau (souvent à l'étage), vous pourrez mixer les solutions sur base de têtes thermostatiques sur les radiateurs à eau (voir notre tutoriel concernant la domotisation du chauffage central avec radiateurs à eau) et la solution sur base de thermostat virtuel + têtes électrothermiques pour le plancher chauffant hydraulique (vous constaterez en lisant les deux tutoriels que les principes sont très similaires). Concernant la gestion "intelligente" de la chaudière, il suffira d'adapter les règles/scénarios afin de prendre en compte les besoin d'eau chaude à la fois des circuits de plancher chauffant et des radiateurs.
A noter que sur certains systèmes de chauffage mixte (radiateurs et plancher chauffant), il peut y avoir un circulateur pour le circuit de plancher chauffant et un autre pour le circuit de radiateurs à eau. Dans ce cas, il faudra les traiter comme deux installations de chauffage totalement indépendantes (soit avec 2 thermostats dédiés soit avec 2 actionneurs commandés par 2 règles/scénarios indépendants).

Contrôler son plancher chauffant hydraulique avec un thermostat

La solution la plus simple et la moins couteuse pour domotiser un chauffage central individuel est de remplacer le thermostat relié à votre chaudière par un thermostat connecté ou via un thermostat virtuel géré par une box ou un logiciel domotique.

Il faut toute fois noter quelques limitations :

  • L'utilisation d'un seul thermostat mural pour toute une installation ne permettra pas d'atteindre les températures souhaitées dans toutes les pièces, mais uniquement à l'emplacement où sera positionné ce thermostat. Il est fort probable qu'il fera trop froid (ou plus rarement trop chaud) dans les autres pièces.
    Ce phénomène sera d'autant plus présent que la pièce où sera positionné le thermostat sera soumise à des apports de chaleur externes (soleil à travers une baie vitrée, poêle à bois, appareil à raclette, etc.), ce qui provoquera un arrêt de la chaudière pour cause de température de consigne atteinte ou dépassée à l'emplacement où se trouve le thermostat et donc probablement une température insuffisante dans les autres pièces.
  • Certaines personnes mettent parfois en place plusieurs thermostats muraux en parallèle sur la même chaudière. Cette solution n'est pas recommandée car, si elle permet d'éviter qu'il fasse trop froid aux emplacements où seront situés les thermostats, il risque de faire trop chaud dans certaines de ces pièces (dès qu'un des thermostats déclenchera la chaudière, cela chauffera toutes les pièces, y compris celles où la température souhaitée aura déjà été atteinte ou dépassée et même si dans ces autres pièces un thermostat mural est présent).

Avec un thermostat connecté

Domotiser un chauffage central avec chaudière (gaz, fuel, granulés) ou PAC - Cas du thermostat filaire   Domotiser un chauffage central avec chaudière (gaz, fuel, granulés) ou PAC - Cas du thermostat sans fil

Plusieurs types de thermostats connectés sont possibles, suivant plusieurs critères :

  • Sur secteur ou à piles : un modèle à piles vous permettra de l'installer à un emplacement ne disposant pas d'une alimentation 230 V.
  • Avec sortie filaire intégrée au thermostat et/ou déportée sur un récepteur à connecter sur la chaudière.
  • Directement en WiFi, avec une application smartphone dédiée ne nécessitant pas de box/logiciel domotique ou, au contraire, conçu pour une intégration dans un système domotique complet.
Attention : tous les thermostats proposés ci-dessous nécessitent que la chaudière disposant d'une entrée pour thermostat standard, c’est-à-dire pour un thermostat par fermeture de contact libre de potentielle (aussi appelé à "contact sec"). Cliquez sur le lien suivant si votre chaudière / PAC est équipée d'un thermostat relié par un bus
Étant donné l'inertie très élevée d'un chauffage au sol hydraulique, nous recommandons de préférer une régulation proportionnelle de type "PID" ou équivalent et de régler celle-ci avec des cycles d'au moins 30 minutes. Les thermostats connectés réunissant ces critères n'étant pas nombreux, les solutions basées sur le thermostat virtuel d'une box domotique comme Jeedom (nous en parlons un peu plus loin) sera généralement bien plus adapté.



Référence


Protocole


Utilisation directe  avec un smartphone
(sans box domotique)


Temps de prise
en  compte d'un
changement de consigne
par domotique 


Type de régulation


Mesures


Alimentation


Commande de chaudière par sortie 
intégrée au thermostat (contact "sec" / libre de potentiel)


Commande de la chaudière  par récepteur sans fil déporté
(contact "sec" / libre de potentiel)
Thermostat connecté sans fil WiFi pour chaudière (chauffage central) Nivian Tuya-THCH-SF1 WiFi
(via passerelle fournie)

Quelques secondes
Par hystérésis Température

Piles 

alcalines

Récepteur fourni
Thermostat connecté sans fil WiFi Netatmo pour chaudière (chauffage central) Netatmo NTH01-EN-EU WiFi
(via passerelle fournie)

Quelques secondes
Par hystérésis Température

Piles 

alcalines

Récepteur fourni
Thermostat connecté Z-Wave Plus pour plancher chauffant et radiateurs électriques HeatIt Z-TRM3 HeatIt Z-TRM3 Z-Wave Plus1

Instantanné
Par hystérésis 
(réglable de 0,3 à 3 °C) + cycles proportionnels en dessous de 1°C d'écart avec la consigne
Température
230V
2
Via Fibaro FGS-214
Thermostat connecté Z-Wave Plus pour plancher chauffant et radiateurs électriques HeatIt Z-TRM3 Heltun HE-HT01 Z-Wave Plus V21

Instantanné
Par hystérésis
(réglable de 0,3 à 3 °C)
Température 
&
Hygrométrie

230V
2
Via Fibaro FGS-214
Thermostat Z-Wave Plus V2 design HeatIt Z-Temp2 HEATIT Z-TEMP2 Z-Wave Plus V21
Instantané
Par hystérésis
(réglable de 0,3 à 3 °C)
Température
&
Hygrométrie

Piles 
alcalines


Via Fibaro FGS-214
Thermostat Z-Wave Plus Secure SRT321-5 SECURE SRT321-5 Z-Wave Plus1  
1 à 15 min
(suivant le moment
du dernier "réveil")
Proportionnelle "PID"
(réglable avec 3
durées de cycles
suivant l'inertie
des radiateurs)
Température
Piles
alcalines



Via Fibaro FGS-214
Thermostat Z-Wave Plus Secure SRT321-5 SECURE SRT322-Z+ Z-Wave Plus1  
1 à 15 min
(suivant le moment
du dernier "réveil")
Proportionnelle "PID"
(réglable avec 3
durées de cycles
suivant l'inertie
des radiateurs)
Température
Piles
alcalines



Récepteur fourni

1 Nécessite une box domotique Z-Wave compatible

2 Le thermostat possède une sortie de puissance en 230 V (normalement destinée à du chauffage électrique) qu'il ne faudra pas utiliser.

  

Régulation par hystérésis ou régulation proportionnelle "PID" ?

RÉGULATION PAR HYSTÉRÉSIS

La régulation par hystérésis est le système de régulation le plus simple.
Quand la température descend en dessous d'un seuil minimum (température de consigne - delta), le chauffage se met en marche puis s'éteint dès que la température a dépassé le seuil maximum (température de consigne + delta). Exemple : pour une température de consigne de 20 °C et un delta de 0,5 °C ; le chauffage se mettra en marche à 19,5 °C puis s'éteindra à 20,5 °C.

Schémas expliquant la régulation de chauffage par hystérésis

Ce type de régulation est parfaitement adapté pour les chauffages rapides et à faible inertie (ex : petite pièce et radiateur électrique à faible inertie comme un convecteur ou un radiant).

En revanche, en cas d'inertie élevée (chauffage central, radiateur électrique à accumulation, plancher chauffant, etc.), il aura tendance à créer des oscillations importantes au dessus et en dessous de la température souhaitée. En effet, à cause de l'inertie importante d'un système de chauffage (ex : radiateur électrique à accumulation), lorsque le thermostat décidera d'arrêter la chauffe parce que la température de consigne + delta (ex : 20,5 °C pour 20 °C demandés + delta de 0,5 °C) aura été atteinte, le radiateur restera chaud encore un moment et continuera donc à faire monter la température de la pièce au dessus de la température souhaitée. De même quand la température minimale aura été atteinte (ex : 19,5 °C pour 20 °C demandés et delta de 0,5 °C), le thermostat rallumera le chauffage, mais, si celui-ci met du temps à chauffer et que la pièce est mal isolée, la température de la pièce continuera à baisser le temps que le radiateur remonte en température.

RÉGULATION PID

Pour palier à ce problème, il existe des thermostats utilisant une logique de régulation plus complexe appelée PID (proportionnel, intégral, dérivé).

Le thermostat, par des calculs mathématiques complexes va tenter de se rapprocher progressivement de la température souhaitée sans la dépasser (ou le moins possible) et ainsi stabiliser la température le plus près possible de la consigne. De plus, afin de stabiliser la température, le thermostat va faire des cycles avec des temps de chauffe de plus en plus courts au fur et à mesure où il va se rapprocher de la température de consigne. À noter que sur des chauffages dont la puissance peut varier, le système PID peut moduler la puissance au lieu de moduler le temps de chauffe par cycles (ex : avec des têtes thermostatiques, la modulation de puissance se fera par une ouverture plus ou moins importante de la vanne).

Régulation de chauffage progressif PID

Ex : à 2 °C de la consigne, le thermostat va chauffer 100% du temps (soit 5 min toutes les 5 min), puis à 1 °C de la consigne, il chauffera 60 % du temps (3 min toutes les 5 min) puis plus que 20% du temps à 0,5 °C (ex : 1 min toutes les 5 min).

Le système PID va aussi s'auto-corriger. En effet, en cas de dépassement trop important de la consigne ou de difficulté à l'atteindre, il va modfifier certains paramètres de l'équation mathématique afin de tenter d'améliorer le résultat au cycle suivant; et ainsi de suite.

Ce système est donc bien plus performant que la régulation par hystérésis ... à condition qu'il soit bien paramétré.
En effet, sur la plupart des thermostats PID, il est à minima possible de régler la durée des cycles (plus courts pour un chauffage à faible inertie, plus longs pour un chauffage à forte inertie) mais il y a parfois des réglages encore plus complexes.
En cas de mauvais paramétrage, les résultats peuvent être très éloignés de ceux attendus et moins bons qu'avec un simple thermostat à hystérésis. Le mieux peut être l'ennemi du bien ...

EN CONCLUSION

  • Dans des petites pièces bien isolées et avec un chauffage à faible inertie, une thermostat avec régulation par hystérésis est amplement suffisant.
  • Dans des grandes pièces (et/ou mal isolées) avec un système de chauffage à forte inertie, un thermostat à régulation PID sera préférable, à condition de bien le configurer.

POUR EN SAVOIR PLUS

  

Avec un thermostat virtuel

Les box et logiciels domotiques proposent souvent une fonction de thermostat virtuel.

Le principe d'un thermostat virtuel est d'utiliser une simple sonde de température pour mesurer la température de la pièce et de laisser le travail de régulation à la box ou logiciel domotique.

Le thermostat virtuel commande ensuite le ou les modules actionneurs de votre choix. Vous pouvez sans problème utiliser une sonde de température d'un protocole et un actionneur d'un autre, du moment que votre logiciel ou box domotique communique avec les deux. Notez toute fois que dans le cas de sondes Z-Wave ou ZigBee, il peut parfois être plus opportun d'utiliser un actionneur du même protocole afin de, si nécessaire, constituer ou améliorer le réseau maillé de ce protocole grâce à la fonction répéteur intégrée aux modules sur secteur.

Domotiser un chauffage central avec chaudière (gaz, fuel, granulés) ou PAC - Cas du thermostat virtuel (sans fil)

Un thermostat virtuel est potentiellement plus performant qu'un thermostat connecté. En revanche la régulation du chauffage devient dépendante du bon fonctionnement de la box ou du logiciel domotique.

À noter qu'une même box ou logiciel domotique peut généralement créer autant de thermostats virtuels que souhaité.

Comme pour les thermostats connectés, les thermostats virtuels peuvent fonctionner par hystérésis ou avec une logique PID ou équivalente. Mieux, certains thermostats virtuels (eedomus+ ou Jeedom par exemple) sont aussi capables de prendre en compte les variations de température extérieure dans leur logique de régulation et ainsi, par exemple, anticiper les baisses de température dans la maison quand la température baisse rapidement en extérieur. Ce système est d'autant plus utile avec une installation de chauffage à forte inertie et qui plus est si l'isolation de la maison n'est pas très bonne.

Bonne nouvelle : il n'est pas forcément nécessaire de disposer d'une sonde de température extérieure pour intégrer ces mesures dans la logique de régulation. La plupart des box et logiciels domotiques disposent de fonctions météo basées sur Internet et récupérant les mesures en quasi temps réel auprès de la station météo la plus proche. En général, les mesures sont très proches de ce que vous auriez mesuré par vous-même et sont même souvent plus fiables car mesurées avec des sondes parfaitement protégées du soleil et autres éléments qui pourraient perturber les mesures.

EXEMPLE AVEC UNE EEDOMUS+

L'actionneur connecté à votre chaudière devra être définit en usage "chauffage" afin que les macro temporelles permettant de l'activer 10% du temps, 20% du temps, etc. soient crées (nécessaires au fonctionnement du thermostat virtuel de la eedomus).

Par défaut, la eedomus créé des cycles de 5 à 10 minutes suivant les pourcentages de chauffe demandés par le thermostat virtuel. Ex: pour 10% de chauffe, la eedomus va allumer la chaudière 1 minute toutes les 10 minutes. Pour 20%, ce sera 1 minute toutes les 5 minutes. Si ce mode de fonctionnement est parfaitement adapté pour des radiateurs électrique, il l'est beaucoup moins pour un chauffage central et plus particulièrement pour du plancher chauffant hydraulique. En effet, ces cycles trop courts peuvent ne pas laisser assez de temps à l'eau de chauffer ni d'arriver vers les circuits de plancher chauffant les plus éloignés. De plus, des cycles trop courts ne sont pas forcément très bon pour les chaudières. Nous préférons recommander des cycles de 30 minutes (soit, au minimum 3 minutes ON pour 10% de chauffe). 

Nous allons donc devoir modifier les macros de l'actionneur de la chaudière :

Modification des macros chauffage de l'actionneur de chaudière

  • 10% :
    • passer "Attendre 1 minute puis off" à "Attendre 3 minutes puis off"
    • passer "Attendre 9 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 27 minutes puis répéter la macro"
  • 20% :
    • passer "Attendre 1 minute puis off" à "Attendre 6 minutes puis off"
    • passer "Attendre 4 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 24 minutes puis répéter la macro"
  • 30% :
    • passer "Attendre 3 minute puis off" à "Attendre 9 minutes puis off"
    • passer "Attendre 7 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 21 minutes puis répéter la macro"
  • 40% :
    • passer "Attendre 2 minute puis off" à "Attendre 12 minutes puis off"
    • passer "Attendre 3 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 18 minutes puis répéter la macro"
  • 50% :
    • passer "Attendre 5 minute puis off" à "Attendre 15 minutes puis off"
    • passer "Attendre 5 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 15 minutes puis répéter la macro"
  • 60% :
    • passer "Attendre 3 minute puis off" à "Attendre 18 minutes puis off"
    • passer "Attendre 2 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 12 minutes puis répéter la macro"
  • 70% :
    • passer "Attendre 7 minute puis off" à "Attendre 21 minutes puis off"
    • passer "Attendre 3 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 9 minutes puis répéter la macro"
  • 80% :
    • passer "Attendre 4 minute puis off" à "Attendre 24 minutes puis off"
    • passer "Attendre 1 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 6 minutes puis répéter la macro"
  • 90% :
    • passer "Attendre 9 minute puis off" à "Attendre 27 minutes puis off"
    • passer "Attendre 1 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 3 minutes puis répéter la macro"

Nous allons ensuite créer un thermostat virtuel via "configuration du système" > "Programmation" > "Nouvelle programmation" puis "Zone de chauffage".
Lors de la création du thermostat virtuel, la eedomus va vous demander de sélectionner l'actionneur relié à l'entrée thermostat de votre chaudière.

Thermostat virtuel de la eedomus+

Vous pourrez ensuite sélectionner :

  • La sonde de température
  • La température extérieure (facultatif) : donnée météo ou sonde de température extérieure
  • Le ou les détecteurs d'ouverture de fenêtre (facultatif), afin de couper automatiquement le chauffage pendant les périodes d'aération.
  • Les coefficients "C" et "T" servent à paramétrer la régulation type "PID" mais peuvent généralement être laissé par défaut (plus d'explications sur l'algorithme de chauffage de la eedomus en suivant ce lien).
  • Il sera ensuite possible de piloter ce thermostat virtuel via le widget dédié sur l'interface web ou l'app smartphone mais aussi planifier les températures souhaitées via la fonction "Agenda"  de la eedomus+ et/ou via des règles.
La fonction "Agenda" de la eedomus permet de définir des journées types (ex : WE, semaine au travail, mercredi avec enfants à la maison, absence vacances, etc.) avec des périodes (ex : lever, absence, soirée, coucher, etc.) planifiées différemment suivant les journées types. Vous pouvez ensuite définir des semaines types puis des dates d'exceptions (vacances à la maison, absences, etc.). Ce système, une fois correctement paramétré est bien plus puissant qu'une programmation hebdomadaire figée.

Fonction Agenda de la eedomus

EXEMPLE AVEC JEEDOM

Sur Jeedom, vous pouvez utiliser le plugin officiel thermostat (8€). Comme souvent, l'approche est plus complète et plus personnalisable mais aussi un peu plus complexe que ce que l'on trouve sur eedomus.

Thermostat virtuel de Jeedom

Vous pourrez définir pour ce thermostat virtuel :

  • Le mode de fonctionnement : "Temporel" (comparable au PID) ou Hystérésis.
  • La sonde de température (il est aussi possible, via un "virtuel", de faire une moyenne de plusieurs capteurs).
  • La température extérieure (mesure météo ou capteur dédié).
  • Les actions à effectuer pour chauffer (ex : activer la sortie de l'actionneur relié à la chaudière) ou arrêter de chauffer (ex : couper la sortie de cet actionneur) 
  • Créer des modes portant les noms que vous voulez (ex : mode nuit) et effectuant les actions que vous voulez (température, arrêt du chauffage, etc.)
  • Le ou les capteurs d'ouverture (facultatif) afin de couper automatiquement le chauffage pendant les périodes d'aération.
  • Les actions à effectuer en cas de défaillance d'une sonde ou du chauffage (ex : couper la chaudière et vous envoyer une notification pour vous prévenir).
  • Régler la durée des cycles et d'autres paramètres en fonction de votre système de chauffage.

Vous trouverez plus de détails dans la documentation du plugin chauffage de Jeedom.

QUELLE SONDE DE TEMPÉRATURE CHOISIR ?

De nombreux choix sont possibles mais nous avons retenu les 3 sondes suivantes (en grande partie pour leur réactivité / régularité dans la transmission des mesures) :



Référence


Connexion / technologie
sans fil


Fonctions


Coût


Réseau
maillé1


Fiabilité du
protocole sans fil


Nombe max.
de sondes


Intervalle de transmission de la température
Sonde de température filaire pour micromodule domotique Z-Wave Qubino

Sonde filaire ZMNHEA1 pour micromodules Qubino 
+ boitier mural ZMNHGA1

Filaire(Z-Wave Plus via micromodules Qubino) Température À travers les modules Qubino 230 max. Variable (et souvent configurable) suivant le micromodule et la box/logiciel domotique utilisés.
Sonde de température et humidité Z-Wave Plus V2 Aeotec AerQ ZWA039 (remplace le ZWA009) Aeotec ZWA039-C aërQ V2  Z-Wave Plus V2 Température
Hygrométrie
€€€ 230 max. Sur variation (seuil paramétrable de 0,1 à 100 °C)
+ Cyclique toutes les 15 min à 18h (réglable)
Sonde de température, humidité et luminosité ZigBee Qontrols ZIGBEE-THLe ZigBee 3.0 Température
Hygrométrie
Luminosité
Écran eInk
€€ 65 000 max. Sur variation (quasi temps réel)
Sonde de température et hygrométrie 433 MHz Qontrols 433-THLCD8C 433 MHz Température
Hygrométrie
Écran LCD
8 Toutes les 1 min environ.

 1 Les protocoles Z-Wave et ZigBee fonctionne en réseau maillé, c'est à dire que les modules alimentés sur secteur intègrent une fonction répéteur et que le protocole calcule automatiquement la route optimale entre les équipements.

QUEL MODULE ACTIONNEUR de chaudière CHOISIR ?



Référence


Technologie
sans fil


Format


Coût


Fiabilité du protocole
sans fil
module actionneur à contact sec (libre de potentiel) 433 MHz compatible Chacon DiO1 Intertechno ITL-1000 433 MHz DiO1 module
encastrable
micromodule actionneur à contact sec Z-Wave Fibaro FGS-214 Fibaro FGS-214 Z-Wave Plus micromodule
encastrable
€€€
micromodule actionneur EnOcean 10A Nodon SIN-2-1-01 Nodon SIN-2-1-01 EnOcean micromodule
encastrable
€€€
micromodule actionneur ZigBee 16A Nodon SIN-4-1-20 Nodon SIN-4-1-20 ZigBee 3.0 micromodule
encastrable
€€
Module actionneur à contact sec pour chaudière ZigBee Casa.ia CSLC-601-R ZigBee 3.0 module €€

Contrôler individuellement les zones de plancher chauffant avec des têtes électrothermiques

Une autre solution permettant de gérer le plancher chauffant hydraulique par domotique est d'installer des têtes électrothermiques sur les vannes de la nourrice gérant chaque circuit de plancher chauffant. Vous pourrez alors régler la température de chaque circuit concerné individuellement ou en grouper certains (par pièce ou par zone) en fonction de vos besoins et préférences.

Les têtes électrothermiques fonctionnent par l'application d'une tension (24 ou 230V suivant les modèles) qui va chauffer un élément thermosensible de faible puissance (< 2W) qui va se déformer en fonction de la température et ainsi ouvrir ou fermer la vanne.
Afin de pouvoir installer ce type de têtes, il faut que les corps de vanne de la nourrice soient compatibles avec les têtes thermostatiques/électrothermiques et soit de préférence équipé d'un pas de vis standard M30x1,5 (pour les autres pas de vis, un adaptateur pourra être nécessaire, sous réserve que celui-ci existe). Pour un fonctionnement optimal, un système de réglage d'aiguille est fortement recommandée (permet de régler finement la hauteur de l'aiguille afin d'étalonner la position fermée de la vanne).

Tête (servomoteur) électrothermique pour plancher chauffant hydraulique

Laisser un/des circuit(s) de plancher chauffant toujours ouvert(s) ?

Si vous équipez tous vos circuits de plancher chauffant de têtes électrothermiques, vous risquez par moment de faire forcer la pompe de circulation de votre chaudière. En effet, quand toutes les vannes seront fermées ou presque, le débit d'eau dans les radiateurs deviendra alors trop faible et fera forcer la pompe.

Cet effet est variable suivant la puissance des pompes mais aussi du fait qu'elles aient un système de débit variable automatique (pression constante). Avec ce système, le problème est fortement réduit voir totalement supprimé.

Dans le cas où vous utilisez un thermostat général dans la pièce principale, le plus simple est sans doute de ne pas mettre de têtes électrothermique pour cette zone et de  garder la/les vanne(s) correspondante(s) à 100% ouverte(s). Il est aussi possible de laisser le plancher chauffant de la salle de bain 100% ouvert.

Autre solution : ajouter un circuit de délestage par vanne de pression différentielle qui aura pour rôle, en cas de surpression (causée par un débit insuffisant), de laisser s'échapper l'eau dans une boucle courte qui sortira de la chaudière et y retournera immédiatement (c'est le type de système qui est utilisé en chauffage collectif). La chaudière, récupérant une eau déjà chaude, réduira sa puissance de chauffe au minimum voir arrêtera de chauffer (mais le circulateur continuera de tourner). Dans ce cas, vous pourriez laisser la chaudière "tourner" en permanence afin que chaque circuit de plancher chauffant puisse être géré indépendamment et sans que cela nécessite de laisser certains circuits ouverts en permanence. A noter que c'est la pompe de circulation qui tournerait en permanence (en faisant varier sa puissance dans le cas d'une pompe à pression constante / débit variable) mais la chaudière ne produirait de l'eau chaude qu'en cas d'ouverture de certains circuit de plancher chauffant, le reste du temps, l'eau chaude "bouclant" par le circuit de délestage, la chaudière sera au minimum ou coupera sa production de chaleur. Reste que ce système n'est pas optimal et nécessite l'intervention d'un plombier/chauffagiste pour installer un circuit de délestage. Notez qu'il existe aussi des solutions basées sur un ballon d'eau chaude dédié au chauffage et servant de tampon. Demandez conseil à votre plombier chauffagiste afin de définir la solution la plus adaptée à votre système de chauffage.

  

Gestion de la chaudière

L'utilisation de têtes électrothermiques, suivant l'objectif visé peut cohabiter ou non avec un thermostat général.

    • Si vous souhaitez réguler la température d'une pièce principale (ex : salon) équipée du thermostat général sans tête électrothermique sur la/les vanne(s) de ce circuit de plancher chauffant et de limiter la température de pièces secondaires (ex : chambres) équipées de têtes électrothermique; l'utilisation d'un thermostat relié à la chaudière est adapté à cette situation. En revanche, il est possible, comme expliqué en introduction de ce tutoriel, que vous n'arriviez pas à atteindre la température souhaitée dans les pièces secondaires, vous obligeant alors, ponctuellement ou non, à augmenter la température dans la pièce principale pour déclencher la chaudière. Ce n'est donc pas une solution optimale (mais elle a l'avantage de la simplicité, surtout si votre chaudière est équipé d'un thermostat relié par "bus" et ne possède pas d'entrée pour thermostat standard).
    • Si vous souhaitez pouvoir réguler librement la température de chaque pièce, y compris chauffer convenablement des chambres (ex : chambre d'enfant en bas âge ou devant faire ses devoirs dans des conditions de température adaptées), alors, l'utilisation d'un thermostat central positionné dans la pièce principale ne sera pas adapté. La solution que nous proposons, à condition que votre chaudière dispose d'une entrée pour thermostat standard, par fermeture de contact "sec" / libre de potentiel (mais pas de "bus") et que vous disposiez d'un système domotique évolué (idéalement Jeedom), est de connecter un module actionneur à contact sec sur l'entrée thermostat de la chaudière (vous ne devrez pas avoir d'autre thermostat ou celui-ci devra être coupé). Cet actionneur permettra d'allumer "intelligemment" la chaudière sur ordre du système domotique, qui pourra lui-même décider de la nécessiter de l'allumer en fonction du nombre de vannes ouvertes par les têtes électrothermiques.

Têtes électrothermiques commandées par des thermostats virtuels + contrôle de la chaudière

Domotiser son plancher chauffant hydraulique avec le thermostat virtuel d'une box domotique et des têtes électrothermiques sur la nourrice + gestion intelligente de la chaudière

Nous allons avoir besoin de :

  • Une chaudière disposant d'une entrée pour thermostat standard (déclenchement par fermeture d'un contact libre de potentiel aussi appelé contact "sec"), afin que nous puissions y connecter un actionneur qui permettra de commander la chauffe en ON/OFF.
  • Une box ou logiciel domotique disposant d'une fonction thermostat virtuel hautement paramétrable et avec des cycles de plus de 30 minutes ainsi que des capacités de programmation de scénarios suffisamment évolués. Nous allons prendre pour exemple Jeedom qui nous semble le plus adapté pour cet usage ainsi que la eedomus.
  • Des têtes électrothermiques sur chaque vanne de circuit de plancher chauffant hydraulique à commander.
  • Une sonde de température par pièce à réguler (vous pouvez consulter le tableau comparatif des sondes de températures recommandées du chapitre dédié au thermostat virtuel)
  • Un actionneur à contact sec pour la chaudière et un ou des actionneurs 230V (ou à contact sec) pour les têtes électrothermiques. A noter que dans le cas très probable où vous souhaiteriez commander plusieurs vannes à proximité les unes des autres, vous pouvez utiliser soit un ou plusieurs modules à 2 sorties ou plus (avec éventuellement un boitier adaptateur DIN si vous souhaitez un montage dans un tableau électrique); soit le module Z-Wave Plus HeatIt Z-DIN-616 disposant de 6 sorties à contact sec et qui est particulièrement adapté pour commander jusqu'à 5 ou 6 têtes électrothermiques mais aussi la chaudière si celle-ci est à proximité. De plus, son format DIN permet une installation dans un tableau électrique.


Référence


Technologie
sans fil


Sorties


Format


Montage sur rail DIN


Coût


Fiabilité du protocole
sans fil
micromodule actionneur à contact sec Z-Wave Fibaro FGS-214 Fibaro FGS-214 Z-Wave Plus 1 contacts sec = 1 chaudière ou 1 tête électrothermique micromodule
encastrable

Via boitier DIN Eutonomy S224
€€€
micromodule actionneur à contact sec Z-Wave Fibaro FGS-223 Fibaro FGS-223 Z-Wave Plus 2 x 230V = 2 têtes électrothermiques micromodule
encastrable

Via boitier DIN Eutonomy S223
€€€
micromodule actionneur EnOcean 10A Nodon SIN-2-1-01 Nodon SIN-2-1-01 EnOcean 1 contact sec = 1 chaudière ou 1 tête électrothermique micromodule
encastrable

Via boitier DIN Nodon
€€€
micromodule actionneur EnOcean double sortie Nodon SIN-2-2-01 Nodon SIN-2-2-01 EnOcean 2 x 230 V = 2 têtes électrothermiques micromodule
encastrable

Via boitier DIN Nodon
€€€
micromodule actionneur ZigBee 16A Nodon SIN-4-1-20 Nodon SIN-4-1-20 ZigBee 3.0 1 contact sec = 1 chaudière ou 1 tête électrothermique micromodule
encastrable

Via boitier DIN Nodon
€€
micromodule actionneur ZigBee double sortie Nodon SIN-4-2-20 Nodon SIN-4-2-20 ZigBee 3.0 2 x 230 V = 2 têtes électrothermiques micromodule
encastrable

Via boitier DIN Nodon
€€
micromodule actionneur Z-Wave à 5 sorties Heltun HE-RS01 Heltun HE-RS01 Z-Wave Plus 3 contacts sec (entrée commune) + 2 contacts sec (entrée commune) = 5 têtes électrothermiques ou 1 chaudière et 3 têtes électrothermiques module
encastrable

Via support DIN Heltun MMA01
€€€€
Actionneur DIN Z-Wave à 6 sorties contact sec Heatit Z-DIN-616 Heatit Z-DIN-616 Z-Wave Plus 6 contacts sec indépendants = 6 têtes électrothermiques ou 1 chaudière et 5 têtes électrothermiques module
DIN pour tableau électrique
€€€€€€

  

Mise en place Sous Jeedom

Vous devez préalablement avoir ajouté et configuré les actionneurs et les sondes de températures.

Vous devez ensuite créer autant de thermostats virtuels que de pièces (ou zones) que vous voulez gérer et leur associer la sonde de température ainsi que l'actionneur (ou la sortie) de l'actionneur qui commandera la tête électrothermique liée à cette pièce/zone (voir le chapitre dédié au thermostat virtuel).

Comme les têtes électrothermiques sont un peu longues à réagir, il pourra être utile d'ajouter une temporisation de mise en marche de la chaudière afin que la ou les vannes aient le temps de s'ouvrir suffisamment avant que la chaudière ne s'allume et donc ainsi éviter au circulateur de forcer à cause d'un débit insuffisant (2 minutes pourraient suffire, ce temps pouvant être réévalué en fonction de l'installation). On fera de même pour l'extinction mais, par sécurité, on ne va mettre que 1 minute (on veut éteindre la chaudière avant que la vanne ne soit trop fermée).

Scénario "Temporisation marche chaudière" :

  • Général : Pas d'évènement de déclenchement (ce scénario sera déclenché par le scénario de gestion de la chaudière)
  • Scénario :
  • Action :
    • Attendre 120 secondes
    • [Contacteur Chaudière] on

Chauffage central par plancher chauffant avec Jeedom - Mise en marche temporisée de la chaudière

Scénario "Temporisation arrêt chaudière" :

  • Général : Pas d'évènement de déclenchement (ce scénario sera déclenché par le scénario de gestion de la chaudière)
  • Scénario
    • Action :
      • Attendre 60 secondes
      • [Contacteur Chaudière] off

Chauffage central par plancher chauffant avec Jeedom - Mise en arrêt temporisé de la chaudière

Le scénario "Gestion chaudière" :

Nous allons créer un scénario qui allumera la chaudière dès qu'au moins un des circuits de plancher chauffant sera ouvert ou qui éteindra la chaudière dès que tous seront fermés.

Nous pourrions utiliser un "déclenchement" de scénario "programmé" toutes les minutes mais le plus efficace est de mettre un mode "provoqué" par des "événements" : un par sortie d'actionneur commandant une tête électrothermique. Ainsi, à chaque fois qu'une vanne sera ouverture ou fermée, le scénario évaluera le besoin d'allumer ou d'éteindre la chaudière.

Chauffage central par plancher chauffant avec Jeedom - Déclencheurs du scénario de gestion de la chaudière

  • SI [actionneur tête 1] on OU [actionneur tête 2] on OU [actionneur tête 3] on (etc.)
    • ALORS
      • SI [scénario "Temporisation arrêt chaudière"] en exécution
        • ALORS [arrêter scénario "Temporisation arrêt chaudière"]
      • SI [contacteur chaudière] off ET [scénario "Temporisation marche chaudière"] arrêté
        • ALORS [lancer scénario : "Temporisation marche chaudière"]
    • SINON 
      • SI [scénario "Temporisation marche chaudière"] en exécution
        • ALORS [arrêter scénario "Temporisation marche chaudière"]
      • SI [contacteur chaudière] on ET [scénario "Temporisation arrêt chaudière"] arrêté
        • Alors [Lancer scénario "Temporisation arrêt chaudière"]

Chauffage central par plancher chauffant avec Jeedom - Scénario de gestion de la chaudière

MISE EN PLACE Sur eedomus

Vous devez avoir préalablement ajouté les sondes de températures et les actionneurs.

Contrairement au cas avec un seul thermostat virtuel commandant directement la chaudière, dans le cas des têtes électrothermiques + gestion de la chaudière, l'actionneur de la chaudière ne doit surtout pas être définit en usage "chauffage" (car cela créerait des macros 10% du temps, 20% du temps, etc. qui ne sont pas adaptés à notre besoin) mais en usage "Appareil électrique" (ne garde que des actions ON/OFF dont nous aurons besoin pour nos règles de gestion de la chaudière).

En revanche, les actionneurs reliés aux têtes électrothermiques devront être définit en usage "chauffage" afin que les macro temporelles permettant d'activer les têtes 10% du temps, 20%, etc. soient crées (nécessaires au fonctionnement du thermostat virtuel de la eedomus).

Nous allons devoir modifier les macros de chaque actionneur de tête électrothermique pour que leurs cycles d'exécution soient de 30 minutes (soit 3 minutes d'ouverture toutes les 30 minutes à 10% de "puissance" de chauffe), ce qui est bien plus adapté à du plancher chauffant (pensez à sauvegarder chaque macro avant de modifier la macro suivante) :

Modification des macros chauffage eedomus pour les actionneurs de têtes électrothermiques

  • 10% :
    • passer "Attendre 1 minute puis off" à "Attendre 3 minutes puis off"
    • passer "Attendre 9 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 27 minutes puis répéter la macro"
  • 20% :
    • passer "Attendre 1 minute puis off" à "Attendre 6 minutes puis off"
    • passer "Attendre 4 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 24 minutes puis répéter la macro"
  • 30% :
    • passer "Attendre 3 minute puis off" à "Attendre 9 minutes puis off"
    • passer "Attendre 7 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 21 minutes puis répéter la macro"
  • 40% :
    • passer "Attendre 2 minute puis off" à "Attendre 12 minutes puis off"
    • passer "Attendre 3 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 18 minutes puis répéter la macro"
  • 50% :
    • passer "Attendre 5 minute puis off" à "Attendre 15 minutes puis off"
    • passer "Attendre 5 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 15 minutes puis répéter la macro"
  • 60% :
    • passer "Attendre 3 minute puis off" à "Attendre 18 minutes puis off"
    • passer "Attendre 2 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 12 minutes puis répéter la macro"
  • 70% :
    • passer "Attendre 7 minute puis off" à "Attendre 21 minutes puis off"
    • passer "Attendre 3 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 9 minutes puis répéter la macro"
  • 80% :
    • passer "Attendre 4 minute puis off" à "Attendre 24 minutes puis off"
    • passer "Attendre 1 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 6 minutes puis répéter la macro"
  • 90% :
    • passer "Attendre 9 minute puis off" à "Attendre 27 minutes puis off"
    • passer "Attendre 1 minutes puis répéter la macro" à "Attendre 3 minutes puis répéter la macro"

Vous devez ensuite créer autant de thermostats virtuels que de pièces (ou zones) que vous voulez gérer et leur associer la sonde de température ainsi que l'actionneur (ou la sortie) de l'actionneur qui commandera la tête électrothermique liée à cette pièce/zone 

Pour créer les thermostat virtuels, allez dans "configuration du système" > "Programmation" > "Nouvelle programmation" puis "Zone de chauffage". Lors de la création du thermostat virtuel, la eedomus va vous demander de sélectionner l'actionneur relié à la tête électrothermique correspondant à cette pièce ou zone.

Thermostat virtuel de la eedomus+

Vous pourrez ensuite sélectionner :

  • La sonde de température
  • La température extérieure (facultatif) : donnée météo ou sonde de température extérieure
  • Le ou les détecteurs d'ouverture de fenêtre (facultatif), afin de couper automatiquement le chauffage pendant les périodes d'aération.
  • Les coefficients "C" et "T" servent à paramétrer la régulation type "PID" mais peuvent généralement être laissé par défaut (plus d'explications sur l'algorithme de chauffage de la eedomus en suivant ce lien).
  • Il sera ensuite possible de piloter ce thermostat virtuel via le widget dédié sur l'interface web ou l'app smartphone mais aussi planifier les températures souhaitées via la fonction "Agenda"  de la eedomus+ et/ou via des règles.

Comme les têtes électrothermiques sont un peu longues à réagir, il pourra être utile d'ajouter une temporisation de mise en marche de la chaudière afin que la ou les vannes aient le temps de s'ouvrir suffisamment avant que la chaudière ne s'allume et donc ainsi éviter au circulateur de forcer à cause d'un débit insuffisant (2 minutes pourraient suffire, ce temps devra peut-être réévalué en fonction de l'installation). Pour cela, nous allons créer une macro "attendre 2 minutes puis ON" sur l'actionneur relié à la chaudière. On fera de même pour l'extinction mais par sécurité mais on ne va mettre que 1 minute (on veut éteindre la chaudière avant que la vanne ne soit trop fermée, donc on va faire un "attendre 1 minute puis OFF).

eedomus : Macros de temporisation de chaudière

Ensuite, nous allons créer deux scénarios, un premier qui allumera la chaudière dès qu'au moins un des circuits de plancher chauffant sera ouvert et un deuxième qui éteindra la chaudière dès que tous les circuits seront fermés.

Une fois cela fait, nous allons pouvoir créer deux règles, une pour allumer la chaudière, l'autre pour l'éteindre :

  • La première règle va allumer la chaudière dès que au moins une vanne sera ouverte
    • Critères :
      • [Actionneur tête 1] [est] [égal à] [ON]
      • [OU] [Actionneur tête 2] [est] [égal à] [ON]
      • [OU] [Actionneur tête 3] [est] [égal à] [ON]
      • ... et ainsi de suite en fonction du nombre de têtes
      • [ET[actionneur de la chaudière] [est] [non en cours de macro] [Macro -> Marche temporisée] (permet de ne pas lancer une nouvelle fois une mise en marche temporisée si un allumage temporisé est déjà en cours)
    • Actions :
      • [actionneur de la chaudière] [Macro -> Marche temporisée]

eedomus : règle "Allumer la chaudière"

  • La deuxième règle va éteindre la chaudière dès que toutes les vannes seront fermées
    • Critères : 
      • [Actionneur tête 1] [est] [égal à] [OFF]
      • [ET] [Actionneur tête 2] [est] [égal à] [OFF]
      • [ET] [Actionneur tête 3] [est] [égal à] [OFF]
      • ... et ainsi de suite en fonction du nombre de têtes
      • [ET[actionneur de la chaudière] [est] [non en cours de macro] [Macro -> Arrêt temporisé] (permet de ne pas lancer une nouvelle fois un arrêt temporisé si un arrêt temporisé est déjà en cours)
    • Actions : 
      • [actionneur de la chaudière] [Macro -> Arrêt temporisé]

eedomus : règle "éteindre la chaudière"


Mis à jour le : 05/11/2021 à 10:14 Auteur : Jérôme Massiaux, technicien domotique-store.fr



Les nouvelles questions sont affichées en même temps que la réponse du technicien. Nous répondons généralement en moins d'une journée ouvrée, néanmoins, certaines questions peuvent nécessiter des tests ou recherches complémentaires et augmenter ce délai. Nous nous réservons le droit de ne pas publier ni répondre aux questions de service après-vente concernant un produit n'ayant pas été acheté sur notre boutique.